oiseaux

oisillons tombés du nid : nourriture

http://www.ornithomedia.com/pratique/conseils/que-faire-pour-oisillon-tombe-nid-00330.html

Évaluer l'âge d'un oisillon

Voici quelques repères pour évaluer l'âge des oisillons nidicoles (= nés nus et aveugles), ce qui est le cas de la plupart des passereaux et des pigeons. Ce sont des données générales, certaines espèces comme la Mésange bleue ayant un développement plus rapide :

  • si ses yeux sont fermés, il a sûrement moins de sept jours
  • entre 12 et 14 jours, l'oisillon a généralement la plupart de ses plumes mais celle-ci ne sont pas encore entièrement développées
  • entre 15 et 21 jours, il est souvent entièrement emplumé et est sur le point de quitter son nid
  • entre 22 et 34 jours, il doit pouvoir voler et être capable de manger seul
  • entre 35 et 50 jours, son plumage est complet (même si sa queue peut être encore plus courte que celle des parents) mais il peut encore être dépendant de ses parents pour la nourriture.

Il existe aussi des oisillons nidifuges, capables de se déplacer dès leur naissance de façon autonome comme un adulte. Ils naissent couverts de duvet. C'est le cas de de la plupart des espèces qui nichent au sol (à l'exception notable des alouettes et des rapaces) comme les limicoles, les canards, les gallinacés... Ils sont plus faciles à élever car ils mangent la même nourriture que leurs parents.

Un nourriture différente suivant qu'il s'agit d'un oisillon nidicole ou nidifuge 

  • s'il est nu et sans plumes, les yeux fermés (nidicole), il doit être nourri toutes les 15 à 30 minutes, du lever au coucher du soleil. S'occuper d'un oisillon nu, "rose", est contraignant. Sa nourriture devra être riche en protéines, et même les oisillons d'espèces granivores comme les pinsons, les moineaux et les verdiers se nourrissent d'insectes.
  • S'il est précoce et entièrement couvert de duvet (nidifuge), il devra aussi être nourri régulièrement toutes les 30 minutes à une heure, mais sa nourriture sera très proche de celle de ses parents.

Un principe de base : intervenir le moins possible

Tout d'abord, si l'oiseau recueilli est vraiment très petit, il faut savoir que ses chances de survie sont minces, donc ne culpabilisez pas si vous ne réussissez pas à le maintenir en vie.
La meilleure solution est souvent d'intervenir le moins possible : essayez dans tous les cas de replacer l'oisillon nu dans son nid. Si l'oisillon est emplumé et a quitté le nid, les parents continuent sûrement de s'en occuper. S'il semble en forme, il ne faut rien faire. 
Les petits emplumés quittent naturellement leur nid et peuvent sembler "perdus" : il s'agit toutefois d'une situation normale et les parents continuent à s'occuper des jeunes et les nourrissent. C'est le cas par exemples des merles, des grives ou des chouettes (lire Que faire si vous trouvez une jeune Chouette hulotte ?). N'essayez donc pas de les replacer dans un nid. Rapprochez-les de leurs parents ou de l'endroit où vous les avez trouvés. Éloignez ensuite enfants et animaux domestiques. Cela peut prendre encore 5 à 15 jours avant qu'ils ne puissent voler.
En cas de danger imminent (chats, circulation, dérangements) placez l'oisillon en hauteur près de l'endroit où il a été trouvé. Vous pouvez le remettre en hauteur, par exemple sur un carton ouvert ou dans une cage suspendue mais à l'abri du soleil et des intempéries (lire Trois jeunes Merles noirs sauvés avec l'aide de leurs parents). 
Vous pouvez dans tous les cas appeler un centre de sauvegarde (voir la liste plus haut).

Comment remettre un oisillon dans son nid (ou à proximité) ?

Nid de remplacement

Si vous trouvez un oisillon par terre, vous pouvez le replacer dans un buisson proche dans un nid de remplacement composé par exemple d'un pot rempli des mêmes matériaux (voir la vidéo complète).
Source : Texas Parks and Wildlife

Il est généralement possible de remettre un oisillon tombé de son nid dans celui-ci si les causes qui ont causé sa chute ont disparu ou ont été corrigées. Réchauffez-le dans la paume de votre main et remettez dans leur nid si celui-ci semble en bon état. Précisons que s'il n'est généralement pas vrai que les parents abandonnent leurs petits s'ils sentent une odeur humaine, il y a des exceptions et il vaut mieux porter des gants si cela est possible (lire Toucher un oisillon peut-il provoquer son abandon ?).
Si le nid était tombé, vous pouvez le replacer à l'endroit ou à proximité de l'endroit où il était placé, peut-être en renforçant son attache. Vérifiez si les parents reviennent s'occuper des petits, une fois l'opération effectuée : si ce n'est pas le cas au delà de une heure et demie à deux heures, la situation semble plutôt compromise...
Si l'oisillon est faible, blessé, déshydraté ou endormi, il ne faut tenter de le remettre dans son nid que si les parents sont visibles et actifs à proximité : après votre tentative, observez de loin qu'ils s'en occupent à nouveau.
Si l'oisillon a pratiquement toutes ses plumes mais qu'il ne peut pas encore de percher seul, vous pouvez le placer dans une boîte à chaussures ou un autre contenant (il faut qu'il soit assez profond) tapissé d'herbes ou de feuilles sèches et l'installer dans un endroit surélevé, sûr et ombragé, puis attendre une à deux heures pour vérifier si ses parents recommencent le nourrir. Une autre technique qui fonctionne bien pour les petits assez âgés pour pouvoir attraper votre doigt avec leur patte est de le placer dans un buisson avec de nombreuses branches : les feuilles épaisses vont le cacher des prédateurs et il pourra grimper progressivement vers le haut et ses parents vont alors pouvoir le localiser grâce à ses pépiements. Si l'oiseau est trop effrayé pour rester sur place, vous pouvez le récupérer et le remettre la nuit. Mais cette technique ne fonctionne pas pour les oisillons très jeunes car les parents ne nourrissent généralement pas les petits les plus jeunes dans deux endroits différents.

×