Conservation des légumes et des fruits

La cueillette des poires

C’est une étape importante car elle a un impact direct sur la conservation des poires.

Inutile de ramasser les poires tombées au sol car elles sont très fragiles et elles ne tiennent en général que quelques jours. Il faut vite les manger ou en faire de l’alcool de poires,  des poires Belle-Hélène, un gâteau au yaourt et poires, des poires rôties au spéculoos ou encore de la compote de poires.

Il faut cueillir les poires dans l’arbre mais, attention, il faut bien les choisir et effectuer cette opération par temps sec.

  • Choisir des poires pas trop mures ni trop vertes
  • En soulevant légèrement la poire, faire 1/4 de tour de queue
  • Si la poire se détache, elle est bonne à cueillir
  • On la dépose délicatement dans son panier pour ne pas l’abîmer

Sélectionner les poires qui se conserveront le mieux

Afin de s’assurer que chaque poire est exempte de maladie ou de champignon, on va procéder à une première étape visant à sélectionner les poires de 1er choix.

  • Étaler les poires sans qu’elles ne se touchent afin d’éviter une éventuelle contamination
  • Observer ensuite les poires au bout d’une petite semaine
  • Éliminer les poires qui montrent des signes de faiblesse (noircissement, coloration, brunissement, tâches, etc…)
  • Isoler les plus belles poires, celles qui paraissent les plus saines

Stockage et conservation des poires pour l’hiver

Dans de bonnes conditions, vous pourrez conserver vos poires au delà de Noël, parfois jusqu’au printemps.

  • Étaler les poires sans qu’elles ne se touchent sur des cagettes ou des étagères.
  • S’assurer que l’air circule correctement autour des poires
  • Entreposer les cagettes à l’abri de la lumière, de l’humidité et idéalement à une température autour de 10°
  • Inspecter régulièrement vos poires pour retirer au plus vite ce qui s’abîment en premier.


En savoir plus sur http://www.jardiner-malin.fr/fiche/conserver-poires.html#JxlstARAkwX1w0MT.99

×